AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 étoiles fanées (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mélusine
avatar

mots : 121

MessageSujet: étoiles fanées (libre)   Dim 4 Juin - 22:04

Les allers, les retours ne brûlent plus les mains, l'hiver s'est décroché du monde tout seul, comme un grand. Il est bien tendre cet hiver, bien conciliant. Ophélia va et vient devant les urgences, le parking est complet ou presque, c'est une pleine lune, un tas de gens viennent parce qu'ils sont superstitieux avec un rhume des foins, ils repartent un sachet d'antibiotiques en poche, histoire de les convaincre qu'il vaut mieux rentrer pour l'instant. Ophélia ne veut pas rentrer, elle s'obstine, une pharmacie doit livrer en masse pour la soirée et Ophélia aime la compagnie du soir, c'est la plus belle qui soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amyr
avatar

mots : 82

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Jeu 8 Juin - 10:28


trop jeune.
pour se pourrir la santé,
pour se laisser crever
tranquillement, sans s'agiter.
trop jeune pour tout ça.
égoïste aussi,
parce qu'il faut être là
pour les autres
mais j'suis plus là
que pour moi.

pensées intrusives alors que la radio grésille
si seulement je pouvais écouter quelque chose
quelque chose qui secoue, qui réveille
mais le silence s'installe, s'impose
de lui-même
quand il fait aussi noir c'est compliqué.
j'aimerais leur dire que c'est pas ma faute
si j'vole les cachets des autres
pas ma faute
si j'peux plus m'en passer
les paradis artificiels dans mon coffre
j'me gare, avec dans la tête
dans les limbes, dans les hauteurs
un écho, essoufflé, désolé.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine
avatar

mots : 121

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Jeu 8 Juin - 10:36

Dans sa blouse blanche elle est, oiseau futile en perdition, les deux mains enfoncées dans les poches, pas d'appel de nicotine, rien que du bon, que du beau. Elle sait pas c'que c'est que de souffrir du manque quand il roule dans la nuque pour se fixer à la mâchoire, elle sait pas. Ophélia tangue, elle s'dirige vers le camion stationné, elle a des ailes agrafées à l'uniforme, incapable de se détacher de la routine sociale et un peu animale. Dans ce faux olympe, cette espèce d'affligeante créature des ténèbres qu'est la nuit elle s'enfonce sans trouver la lune amante, elle est seule, que des désespoirs, mais ça elle le voit pas encore. Parfois elle se sent trop détachée d'tout comme si rien la faisait planer, qu'elle était juste un beau poupon d'comédie, l'attente est lucide et pas acharnée, juste c'qu'il faut d'ordinaire parce qu'elle est qu'ça, ordinaire. Et ça fait mal d'pas sortir des standards, c'est une case bien formatée par les années, le souffle court, le nez dans les banalités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amyr
avatar

mots : 82

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Jeu 8 Juin - 22:17


j'ouvre la portière.
déjà à l'ouest.
déjà défoncé,
déjà foutu
sans arrières
à assurer.
ça craint, tout ça
un peu parfois
trop souvent
tout le temps.

un visage apparaît comme par magie dans le noir d'la nuit
c'est moi qui délire ou alors c'est pour les malades
ceux qui ont besoin de moi,
ceux qui peuvent pas compter sur moi
pourtant j'essaie, j'me suis même repris
la semaine dernière
mais c'est déjà passé, déjà rien du tout
rien de réel, d'utile.
que du futile.
bonsoir. le gentil sourire et la voix
qui flotte toute seule, d'elle-même
vous êtes sacrément jolie
pour une mauvaise apparition

mais les mots se taisent et ne sortent pas de mes poumons
ils sont intacts pourtant, j'vais bien moi, j'ai une vie bien moi
pas d'connerie d'cancer ou d'agonie.

MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine
avatar

mots : 121

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Ven 9 Juin - 0:45

Les mauvaises graines poussent sur les bras,
elles alourdissent,
maudissent,
mais il a le sourire tendre,
et comme la plupart des filles,
qui veulent se sentir fille,
elle aime les sourires tendres.
alors Ophélia fait pas gaffe.
et puis leurs yeux se croisent,
elle mime son bonsoir,
sur le même ton.
bien en dessous pour aller réveiller son étoile,
l'étoile mère.
longue soirée, hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amyr
avatar

mots : 82

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Sam 10 Juin - 11:54


pauvre sourire
pauvre désirs
longue soirée,
j'lui fais pas dire.
roulement d'yeux.
envie d'm'enfuir
tant que j'le peux
encore.
elle est jolie
et c'est le pire
dans tout ça, comment j'peux permettre de la regarder
dans ces moments-là. un peu d'sérieux, amyr,
un peu d'respect,  un peu d'maîtrise
facile à dire, quand on est à l'autre bout du monde
en flottement sur des cachets volés
j'aimerais bien vous répondre que oui,
mais ma soirée, elle a même pas commencé.

parce que y a cette impression de vide dans ma poitrine
celle qui annonce les insomnies et les dessins sur les murs
à côté du lit, alors qu'on essaie de taire les murmures
de taire les bruits qui résonnent dans la chambre d'en face
ceux qui donnent la nausée, ceux que sham
a la (mal)chance de plus pouvoir écouter.
ça va comme vous voulez ?
la question presque anodine, les gestes méthodiques
les boîtes de mort artificielle qui passent d'une main à l'autre
pharmacie de mes deux.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine
avatar

mots : 121

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Sam 10 Juin - 21:01

Elle est toxique, Ophélia, comme du souffre lâché dans l’air, toxique, ça va avec le personnage, elle l'est avec la plupart des gens, elle les retient, elle les lâche pas, elle les lâche jamais. C’est pour ça qu’elle est coincée ici, c’est plus facile la vie la nuit.
C’est plus facile d’être un nom sur une blouse, un ordinaire morceau de soi, pas compliqué, pas fané, ni apaisé, ni satisfait, juste un morceau lambda. L’espèce de forme inhumaine prise au dessus des autres et l’élan insatiable de délicatesse sociale, le moment où on range ses hantises et le moment où ça ne brûle plus. Mais lui il est comme de l’encens, il dégage tous ses sens et Ophélia reçoit petit à petit le message, l’image se brouille mais elle sourcille pas. Elle est là, lui tend les mains pour réceptionner le colis;

T’es l’agent A lui l’agent B, donner-recevoir c’est la fonction principale du duo formé accidentel, elle a pas à s’plaindre, elle profite de l’heure pour s’laisser prendre par la réalité déformée, elle frôle ses doigts, tièdes.
« Ça va, y a eu pire journée, quelques emmerdes mais ça change pas de d’habitude, vous? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amyr
avatar

mots : 82

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Dim 11 Juin - 20:48


les paupières battantes
les lumières fuyantes
je comprends qu'à moitié
cette réalité-là
qui s'écoule au ralenti
dans l'obscurité.
doigts se frôlent
chaleurs se cognent
rien de bien beau
rien de bien grand
juste ce qu'il faut pour m'retourner le cerveau.
quelques emmerdes mais ça change pas
de d’habitude, vous ?
j'comprends pas trop
ni le sens ni les mots. flottement, à l'ouest, au fond
ici ou là-bas, pas de différence à voir à faire
alors je souris. le seul truc un peu normal
auquel j'ai le réflexe de penser. déglingué,
tabassé shooté étendu quelqu'part dans la saleté
y a pas trop l'choix, faut bien avancer,
alors j'avance. c'est pas passionnant.

rire déplacé qui s'échappe tout seul dans l'obscurité.
bah voilà, mon boulot est fait, et maintenant ?
on rentre, tout seul, on déprime, tout seul
on dort pas, tout seul
et c'est bien joyeux, après tout, c'est dément
comme programme de semaine normale,
dans une vie normale
sans maladie, sans merde, sans drame.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine
avatar

mots : 121

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Dim 11 Juin - 21:57

Danseuse anonyme, elle est un bout de rien, un bout du vide, elle a pas connu les moments crises, la vie qui s’essouffle, le temps qui passe, qui la dépasse, rien que les moments suffocants. Et elle came pas, ça ça existe pas dans son monde, celui qu’elle tient à bout d’bras. Et son regard perce le sien, avec l’espérance torturée des débuts d’nuit compliqués, elle tient bien debout faut dire. 
Elle a partagé son rire, c’est comme si elle l’avait pris entre ses mains pour le relâcher avec ses lèvres, et le fond du jour s’est installé sur ses paupières, elle, c’était une fille comme on en voyait qu’dans les catastrophes, à s’habiller bien, s’habiller lentement pour les autres. Elle, elle chutait depuis un bout d’temps, mais elle préférait sa voix dans l’air, inutilement déversée, elle pouvait plus échapper au reste, elle savait.
« il faut bien… » Ophélia tire un paquet d’sa poche, prend une des amantes fourbes, l’allume en délicatesses, avec ses doigts d’femme en papier mâché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amyr
avatar

mots : 82

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Lun 12 Juin - 23:59


la raison coule
toute seule
fait naufrage
et me laisse seul
avec ma logique
très illogique
et mes idées
trop peu physiques
amyr pas futé, shooté
amyr pas pratique
j'pourrais vous dire 'vous êtes jolie',
pour éclaircir un peu votre soirée
mais vous avez raison,
faut bien avancer. alors, c'est peut-être mieux
si j'rentre chez moi maintenant
sans avoir offert de gentils compliments
vous en pensez quoi, vous, d'tout ça ?
du gris de la nuit ? c'est aliénant, vous trouvez pas ?


♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine
avatar

mots : 121

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Mar 13 Juin - 0:16

Y a des mots, faut les entendre des dizaines de fois pour vraiment les retenir, il faut de quoi se foutre en l’air avant de comprendre leur portée, d’savoir ce que ça fait, et Ophélia ça lui manquait, cette part de chaos qui veut pas s’activer, même si elle était pas bien stable comme personne, mais qui l’est? C’est l’genre à partir en courant devant ce genre de conversations; d’ailleurs dès qu’il faut prendre des décisions, elle sait plus où s’mettre, elle préfère être de ceux qui disparaissent que de ceux qui déçoivent. Et dans la nuit qui vient s’écrouler sur eux, elle l’écoute, les yeux rivés, elle l’écoute à n’en plus savoir faire, elle est pas sûre que ses paroles suivent ses lèvres.
« J’pourrais vous dire combien vous êtes défoncé, mais j’crois que vous êtes plus à ça près et j’ai pas l’coeur de vous voir reprendre la route, en fait ce serait du suicide. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amyr
avatar

mots : 82

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Mar 13 Juin - 23:29


rire chancelant
inquiétude d'enfant
regards vacillants
pas envie de partir
maintenant
( peur du noir )
( peur des gens )
peur de rentrer
et de voir maman
avec un autre amant.
les paroles de la jolie fille, ombre dans l'obscurité
résonnent et sonnent, musique à demi chantée
alors ça s'voit tant qu'ça ? rire brisé, éclaté
ça tombe bien, la route me déprime,
mais dites rien, s'il vous-plait
c'pas comme si j'avais l'droit de m'faire planer.

une sorte de soulagement, comme ça j'aurai pas
à conduire dans le silence oppressant
allié de l'obscurité, des fantasmes tordus
de toutes ces choses qui font qu"on est foutus.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine
avatar

mots : 121

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Jeu 15 Juin - 0:16


L’odeur des fleurs fanées vient et l’embaume, elle garde les mains sur la cigarette; l’amante amère, avec ses extrémités mortelles, dévisage l’inconnu de cette perte humaine d’attention qui mène à une autre phase plus avertie. Il est étrangement volatile, celui-là, Ophélia le sent, elle glisse ses doigts contre les siens, glissant la cigarette dans le creux de sa fébrile armature, comme si elle voulait le condamner un peu plus (mais avec elle). Et dans le noir quand leurs yeux s’croisent, c’est un malaise incandescent, une subtile odyssée du regard à laquelle obéit Ophélia. « Pourquoi pas la partager avec moi ? » elle murmure, poussant ses cheveux derrière ses oreilles. « Je pense que ça ira mieux comme ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amyr
avatar

mots : 82

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Mer 21 Juin - 19:15


flou du regard
hésitation
elle propose
elle s'impose
tentation
mais c'est mal
c'est sale
d'être si peu
professionnel
responsable
vous avez ptêt raison mad'moiselle
plus on est d'fous plus on rit, comme on dit

pardonnez-moi si j'dis des conneries, j'y peux rien
j'suis pas d'ce monde, pas d'cette vie
j'flotte trop haut trop loin trop près du soleil
j'vais finir par me brûler les ailes
c'quoi votre nom ?
moi c'est amyr, ça veut dire prince dans ma langue
j'trouve ça un peu con.

mes mains tremblantes tendues vers la sauveuse
la cigarette ou la silhouette
qu'est-ce qu'on en sait

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine
avatar

mots : 121

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Jeu 22 Juin - 12:36

La camel mord la langue et tord les rêves; ceux des soirées illuminées s'éteignent en collision avec les mouvements phares du mégot. Il a une voix d'marin mais qui s'lance sur les routes à peu près tous les soirs, elle l'aime bien, ses ovales claires s'remplissent de noir (pupille s'dilatant comme une sale. mioche s'débattant pour pas tendre la main aux loups). Solitaires marchant sur Jupiter ils ont interrompu la nuit et c'est vrai que l'chant d'Amyr faux prince vient réveiller des images inexcusées par le passé. (des douceurs avec des mains lubriques, des paupières s'exposant, se planquant) Elle dévisage le pharmacien, les médocs toujours dans une main. "Ophélia. 'Savez la fille qui s'est noyée là. Ouais, c'est bien c'est con aussi." Elle rit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amyr
avatar

mots : 82

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Sam 1 Juil - 10:18


y a ses yeux
y a mes voeux
y a nous deux
et y a son nom
qu'elle prononce
à tâtons
à reculons
mais en sourire
en désir

peut-être que oui peut-être que non
j'suis pas doué avec les relations
et nous deux c'est même pas ça
à part une rencontre pas faite
des paroles en tête à tête
paroles en l'air paroles toutes faites
moi j'aime bien, ophélia
mensonge parce que j'pense même pas
je sais même pas ça sort comme ça
juste envie de lui plaire
sans en avoir conscience
sans en saisir l'essence.
j'aime bien votre rire, aussi.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine
avatar

mots : 121

MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   Mar 4 Juil - 13:09

"Non c'est pas beau." Qu'elle lui explique, "mais j'vous aime bien, vous êtes pété et toujours charmant." Prince. Elle s'tourne vers la nuit, elle tangue avec parce qu'elle s'est aventurée sur le pont, avec ses sottises à la main et le bord de ses lèvres qui brille de sa langue candide, elle y passe soigneusement. Ophélia c'est l'impatiente patiente, elle veut qu'on s'occupe d'elle qu'on la cajole, mais l'pharmacien c'est un bout de bitume échappé, laissé dans son oxygène, elle l'attrape avec ses yeux, il appartient à la ville, il va y filer (sale poisson échappé du filet) dès que possible, sans doute avec ses globes désastreux peignés d'rouge ? Elle sait pas tout, mais elle sait ça, "Tiens note ton numéro."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: étoiles fanées (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
étoiles fanées (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atteinte au libre-choix en matière de fin de vie.
» 5/2,libre ou la fac?
» Seigneur, je voudrais allumer des étoiles...
» Jonas poésie : FEMME LIBRE
» nouvelle à chute du XIXe (ou plus récente mais libre de droits)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
blouses 2 tendresse :: 4 :: corbeille :: rps archivés-
Sauter vers: