AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 icarus and the sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mélusine
avatar

mots : 121

MessageSujet: icarus and the sun   Dim 28 Mai - 20:41


icarus, hemmingway
dossier médical

25 ans // ambulancier

nom complet : Joshua, Icare Hemmingway dit "icarus"
sexe : Homme
date de naissance : 14 Avril 1992
lieu de naissance : Genève
pays de naissance : Suisse
quelques traits de caractères : affectif, tendre, colérique
numéro d'urgence : Rowena Hemmingway, sa soeur
c'qu'il y avait dans tes poches : des compresses, un ticket pour le film "power rangers" et des malabars

jolis mots
Les histoires ne sont pas tendres pour lui. Les histoires se prennent par la main, se tordent, disparaissent dans un néant paradoxal auquel il ne veut pas appartenir. Et quand il soutient une nuque dégoulinante de sueur, une nuque fébrile, soulève un corps remuant c’est un appel au secours. Il a été humain, toujours; le genre d’humain du « c’est humain » avec les yeux éclatés entre peur et colère, le bord des doigts rouges et le bout des cheveux humides.

Pour Icarus il y a deux extrêmes, la mer, le haut du ciel, les deux sont amants maudits et ne se touchèrent que fictivement au travers de longues tirades oubliées au fil des ans. Icarus est de ceux agités par un flot tumultueux, il y a deux ailes marquées sur ses bras, de sorte qu’il ne veut plus les quitter.

A trois heures du matin, il aime le bruit de la ville qui s’effrite sur fond d’alarme incendiaire et de créatures en détresse. Il est né avec ça dans le sang, l’espèce d’altruisme dévastateur qu’on déteste tous parce qu’on se demande: mais pourquoi? T’as quoi à vouloir sauver les déchus de leurs sos? Et ça arrive qu’il se pose la question, Icarus. Icarus aime trop voler près du soleil cela dit pour se dire; non, ça vaut pas le coup, ils valent toujours plus le coup que lui.

L’éphémère océan des uns et des autres ne l’inquiète que moyennement parce qu’il a l’habitude de les voir défaillir, se heurter à un pic rocheux, se laisser porter par le courant, c’est affreux, ça coule à n’en plus finir. Un organisme capable de se vider de tout ce qu’il est, voilà ce que nous sommes, en attendant on se bande les bras avec acharnement, on espère que ça ira.

Les paumes tièdes, il retient les autres à perte d’haleine, il n’a rien d’un héros, tout juste les épaules d’un garçon. Il est amoureux des couleurs dansantes loin derrière l’ambulance, le cri des heures les plus tardives, les sensations du moteur quand il reprend son souffle entre deux patients. Il aime échanger ces regards significatifs qui ne savent plus le quitter, la délicatesse d’une planète maltraitée par ses amants destructeurs, il respire.





hey helmet // agathe
âge : 19 pays : France
échelle de douleurs : 6
t'aimes quoi dans la vie : les tisanes, mon lit, un bon film au cinéma, une soirée avec mes amis et du chocolat chaud, ma nintendo ds, mes peluches.
dédi : merci à kelly. pour les avatars et à LoneWolf et jugband blues pour les icons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
icarus and the sun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Polyommatus icarus] Petit papillon bleu
» Sommes-nous seuls, ou pourraient-ils être dans la ceinture d'astéroïdes?
» Faut-il arrêter les psychotropes ? - Chapitre I - Introduction
» Guns of Icarus
» Le Papillon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
blouses 2 tendresse :: 2 :: pansés et panseurs :: patients enregistrés-
Sauter vers: