AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 ecchymoses (eden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mélusine
avatar

mots : 121

MessageSujet: ecchymoses (eden)   Mar 6 Juin - 22:30

La douce tentative, après dix-huit heures s’effondre. Ses gestes sont moins précis, son souffle court, elle a perdu l’endurance de ses quinze ans, l’époque où ça ne lui faisait pas peur de voir des anges déchus juste en face d’elle. Et à force, elle se disait qu’elle s’habituerait, Ophélia à l’odeur d’antiseptique, à la colle des pansements, aux blouses nouées dans le dos. Ophélia s’y est faite, en un sens, elle les enfile tous les soirs sur ses patients et l’habitude docile fait que ses mains de maître reproduisent le geste, infiniment délicat. Et puis il y a eu Eden. Eden n’était pas douce, elle était polie, elle était usée comme une vieille pierre précieuse laissée sur le sable, avec le temps la mer l’a travaillée. Mais l’océan d’Eden était moins beau et le soir où Eden est arrivée, ce n’était pas un beau soir non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden
avatar

mots : 42

MessageSujet: Re: ecchymoses (eden)   Sam 10 Juin - 1:08

Normalement y avait les applaudissement, les grand sourires, l'émerveillement de quelques personnes comme à chaque fois. Normalement. Là, c'était pas trop le cas. Là, tout était moche. C'était fou quand même, comment tout pouvait basculer en une fraction de secondes. La honte, le choc, la déception. C'était c'qu'elle ressentait à l'instant. Y a la foule qui s'était un peu dissipée, les urgences qui étaient arrivées. Eden avait mal, trop mal. Elle les laissait l'emporter à l'hôpital, elle essayait même pas de lutter. A quoi bon, de toute façon. C'était pas comme si il fallait faire autre chose. Même si elle savait qu'elle ne sortirait pas de là avant un bon moment. Elle était ravagée, actuellement, de l'intérieur comme de l'extérieur. Un mal de chien. Plus ça passait, moins elle se portait bien. Elle était arrivée à l'hôpital. Eden tentait de chercher dans ses poches quelque chose qu'elle pourrait prendre pour calmer ses douleurs, comme toujours. Tenter. Elle avait vite abandonné : plus de forces et à vrai dire, elle savait même pas où les avait. Fatiguée, Eden l'était. Ses yeux étaient humides, elle pleurait sûrement depuis un bon moment. A ce rythme là elle en avait plus rien à faire. Elle regardait les soignants qui l'entouraient, faiblement. C'était quand même bien moche tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine
avatar

mots : 121

MessageSujet: Re: ecchymoses (eden)   Sam 10 Juin - 20:04

Suppression des distances. L’approche animale vient et l’air bancal de l'hôpital emplit les poumons. L’une et l’autre ne se connaissent que de vue, c’est un nouvel ange mort-né qui rôde, Eden avec ses pieds de poupée brisés, le contour de sa figure craquelé. Ophélia est une tendre patiente, elle est arrivée sans l’idée de repartir avec les mains sales au départ et pas de quoi se payer un macdo. Puis y a eu la première personne sur le brancard, elle se souvient de ses yeux qui luisaient d’indifférence avant de s’éteindre complètement. D’Eden elle s’est approchée doucement, elle s’est présentée comme Ophélia, l’aide-soignante en lui disant qu’elles avaient pas besoin de discuter si ça ne lui plaisait pas, à Eden. « Bon on va vous mettre dans votre lit maintenant. » Faut pas faire attention aux larmes, les tristesses sont contagieuses, surtout qu’c’est la nuit et que ça hante encore plus les couloirs que d’habitude. Ophélia s’accorde avec son collègue et ils la déposent dans son lit. « Vos effets personnels restent avec nous pour le moment. C’est bientôt l’heure du dîner. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden
avatar

mots : 42

MessageSujet: Re: ecchymoses (eden)   Sam 17 Juin - 1:55

A peine arrivée là qu'elle avait déjà envie de s'enfuir d'ici. Déjà qu'elle était dans un sale état, c'était sûrement pas l'endroit qui allait arranger la chose. Elle a jamais apprécié les hôpitaux, encore moins si c'est elle qui devait y passer ses journées enfermée. C'était vraiment un mauvais soir. Tout se bousculait encore et encore dans sa tête. Elle revoyait la scène tourner et ça le rendait sûrement encore plus mal. Les yeux légèrement embués de larmes, elle tentait de regarder ce qu'il se passait autour d'elle. Eden, elle écoutait vaguement la blonde qui se présentait. Elle n'y prêtait pas vraiment attention, sur le coup ça l'importait vraiment peu. Alors s'il n'y avait pas besoin de discuter, tant mieux pour Eden. Elle les laissait la déposer dans le lit sans rien dire, sans même essayer de lutter. Eden était un peu plus calme, dans le sens où elle pleurait plus, rien. La douleur restait là, mais elle avait réussi à se calmer. Il le fallait. Elle regardait dans le vide, écoutant les paroles de la blonde. Elle roula les yeux quant à la phrase des effets personnels, mais n'adressa aucune réponse à Ophélia. Eden finit cependant par lâcher un soupir, grimaçant puisqu'à l'heure actuelle, elle avait l'impression qu'un simple effort lui provoquait de la douleur. Elle releva la tête vers la femme, prenant alors la parole. " J'ai quoi ? Puis j'suis censée rester combien de temps ici ? " C'était vraiment ce qui la préoccupait pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine
avatar

mots : 121

MessageSujet: Re: ecchymoses (eden)   Sam 17 Juin - 16:58


Ophélia, enfant parfaite sur ses deux guiboles, pas un pet de travers, pas une mèche de cheveux battant en l’air, pour lui donner l’expression des gamines apeurées. Elle est toute douce, Ophélia de loin, elle a cette aura insupportable de la fille pour qui tout va bien. Dans la pénombre de la chambre, elle est comme une créature fourbe et trop délicate pour ses propres mains quand elle s’approche de la ballerine déchue, le nez dans un dossier, les yeux qui se posent sur une solution saline débitant goutte à goutte un peu d’vie pour celle qu’il faut rapiécer. « Je peux pas vous dire ça » explique Ophélia avant de se reculer un peu, un sourire étrange sur les lèvres: celui qui vous dit; ça va aller, je vous connais pas mais c’est mon rôle ici, être la gentillesse sur un plateau, du moins parce que c’est pas facile d’être une reconstructrice, et vous comprenez j’ai pas l’âge pour être plus que ça alors je m’en contente. Mais y a une porte ouverte qu’Ophélia choisit d’entrouvrir, et parfois ses doigts s’agitent sur les contours de sa blouse. « …Pour l’instant vous venez d’arriver alors le bilan psychologique n’est pas fait, mais dès que le psychiatre sera là je vous préviens. Je suis désolée, je n’ai pas plus d’informations mais vous êtes dans l’aile des urgences psychiatriques, ça veut dire que vous allez rester ici quelques temps, et combien, ça je ne sais pas non plus. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ecchymoses (eden)   

Revenir en haut Aller en bas
 
ecchymoses (eden)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mythe du jardin d'Eden
» Les Origines de la pomme ou le jardin d'Eden retrouvé
» Eden-616-Saga
» EDEN - film d'animation (6 mn 16)
» Souvenir de l'Eden dans beaucoup de civilisations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
blouses 2 tendresse :: 3 :: flash-back-
Sauter vers: